mardi 18 septembre 2012

OSx serait-il un oasis pour les linuxiens déçus?

En regardant derrière nous, c'est assez fou de voir à quel point Linux est devenu grand public, facile et efficace. Il est vrai que cela reste toujours délicat pour les détails et que les distributions toujours plus nombreuses. Mais objectivement, tout est plus facile. Et pourtant, c'est à ce moment là que certains fans de Linux choisissent pour verser dans l'OSx, alors que justement Apple est sur le point de devenir une caricature de Big Blue des années 80, arrogant et abusant de sa position dominante. Pour ma part, quand je regarde ce que devient Apple, je me surprend à trouver Microsoft fort sympathique . Comme quoi tout arrive.

Longue vie à linux, car tant que l'on a le choix, il y a de l'espoir.

PS:
Pour finir sur une note sérieuse, je dirais qu'il manque à Linux un déclencheur qui permettra de réalisera le mouvement actuellement en marche sur le mobile avec Androïd. Tous les matériaux sont là, il ne manque plus que le chef d'orchestre pour mettre cela en musique, et que linux deviennent l'OS favori de nos PC à la maison.

L'article : De Linux à Mac OSX Autre article sur le même sujet.
Article sur le même sujet.
Toutou linux
Et maintenant quelque chose de totalement différent.

2 commentaires:

Alexis Raguin a dit…

Bonjour

Blog fort intéressant.

En termes de déclencheur, ne pensez-vous pas qu'Ubuntu est maitre et précurseur en la matière ?
De nombreuses distributions et journaux sont actuellement disponibles permettant d'obtenir une distribution sur mesure et compatible avec presque tous les PC.
Cela reste difficilement à la portée d’un publique néophyte.



Autres (rien à voir):
Super votre Blog, vous m'as aidé sur de nombreux points depuis plusieurs années.
Etant aussi un Geek social et manager, j'aurai bien aimé faire un blog avec différentes thématiques techniques et spirituelles (Linux, QT, Xmotif, WxWidget, OpenCV, OpenAL, VHDL, C, C++, Blender, Excel, Ruby, Python, autres), mais c'est le temps qui me manque (travail + famille)...

Bonne continuation

vFelix a dit…

Depuis l'écriture de cet article, la donne a changé quelques peu avec l'arrivée de Windows 8. Cela risque d'avoir deux conséquences: faire trébucher Microsoft (mettre tous les oeufs dans un même panier est une stratégie dangereuse), mais aussi de donner une nouvelle justification @ubuntu et linux. Car à ce rythme, il n'y aura bientôt plus que les distributions Linux pour offrir une organisation et une ergonomie graphique traditionnelles pour un ordinateur de bureau, avec cerise sur le gateau, la garantie de la stabilité et surtout de la pérennité. Si Microsoft ne fait pas marche arrière, les distributions Linux deviendront une alternative sérieuse et intéressante pour éviter le piège windows 8 qui sera insurmontable pour la plupart des utilisateurs pro et particuliers des ordinateurs bureautiques (surtout en entreprise).

Pour répondre à votre question, Ubuntu n'est pas selon moi précurseur, mais plus simplement un suiveur. Graphiquement, c'est Windows qui inspire l'environnement graphique. L'OS est inspiré des vieux OS multi-tache Unix. La force de Linux n'est pas là pour moi, mais dans sa stabilité, et son conservatisme dans tout les domaines. Car il n'y a rien de plus usant pour un informaticien de devoir tout les cinq ans se remettre en question dans tous les domaines (architecture, AGL, environnement graphique, langage, protocole, OS, etc...).