lundi 23 avril 2012

Pourquoi tant de haine parmi les forums internet

La gestion d'un forum n'est jamais facile. Une des taches les plus délicates est de prévenir les déchainements de haine qui parfois menace l’altruisme et la tranquillité sur un forum internet. Les choses les plus banales peuvent soudainement prendre des proportions incroyables. Les mécanismes psychologiques pouvant déclencher la zizanie sont de véritables pièges pour les plus paisibles d'entre nous. Et pourtant la majorité des utilisateurs piégés dans ces cycles infernales n'ont aucune prédisposition à la zizanie. Selon moi, l'explication de ce piège psychologique est en premier lieu la virtualisation des échanges, et en deuxième lieu la trop grande réactivité de ces échanges:

 1- on ne sait plus vraiment à qui l'ont parle sur un forum et chacun peut perdre facilement les nuances d'un message écrit qui pourtant n'aurait pas d'ambiguïté à l'oral avec la connaissance ou la visualisation de son interlocuteur. La société nous a appris à maitriser tant bien que mal les subtilités de la communication en public (dans un lieu publique par exemple), alors que sur internet, nous sommes tout juste au stade de l'apprentissage.

 2- Avant quant on écrivait pour dialoguer, on le faisait par lettre. Le temps et le soin que l'on mettait pour écrire permettait de réfléchir soigneusement avant de s'exprimer. Maintenant à l'heure de tweeter, les dérapages sont nombreux, même pour les plus aguerris d'entre nous. La faute certainement à la réduction du temps et des contraintes pour diffuser une réponse ou une communication vers le plus grand nombre.

Malheureusement je n'ai pas de solution à proposer, je me contente de constater les dégâts. Mon conseil est simple: revenir à des méthodes de communication traditionnelles quant il s'agit d'une communication vers plusieurs personnes à fortiori vers un groupe de personne que vous ne connaissez pas. Et surtout, fuyer les médias trop réactifs comme Tweeter et Facebook: sans une machine à remonter le temps, ce genre de média constitue une véritable bombe à retardement pour chacun d'entre nous.

Aucun commentaire: